Photo de 'Introduction à l'imprimante 3D'

Introduction à l'imprimante 3D

Par Gauthier Le Rouzic le 29/07/2019

Cet article se veut être une introduction au monde de l’impression 3D, pour les personnes totalement néophytes. Vous y trouverez un bref point historique, une explication technique, ainsi qu’une sélection de machines conseillées pour démarrer. Cette articles traitera de la technologie FDM (Imprimante 3D par dépôt de fil chaud), la technologie SLA (imprimante Résine) ne sera donc pas traitée.

Qu’est-ce qu’une imprimante 3D ?

Pour faire simple, imaginez un pistolet à colle chaude, en miniature, qui dépose couche après couche du plastique en suivant un chemin défini. Un imprimante 3D c’est ça.

Pour moi, le monde de l’impression 3D grand public a démarré en 2009, avec la sortie de la Makerbot Cupecake.

Photos d'imprimante 3D

Les imprimantes que l’on trouve aujourd’hui sur le marché sont ni plus ni moins que des améliorations de cette imprimante.

Pourquoi une imprimante 3D ?

Aujourd’hui, quand on fouille un peu sur internet, on voit beaucoup de figurines, de personnages ou d’accessoires de comics, qu’on appelle plus communément des réalisations de Fan Art. Fanart daleck

Cette tendance n’est pas l’idée initiale. Au départ, l’imprimante 3D a été créée pour réparer des objets cassés, faire du hack d’objet ou encore créer des prototypes sans passer par des industriels.

Comment marche une imprimante 3D ?

Pour utiliser une imprimante 3D, il y a un minimum d’actions à réaliser d’abord sur l’ordinateur. (Outre le fait qu’il soit nécessaire de régler sa machine comme il faut)

Etape 1 : Modéliser un objet 3D ou télécharger un fichier 3D : Pour modéliser vous pouvez utiliser des logiciel comme Google Sketchup, Fusion 360, ThinkerCad… Si vous êtes novice, je vous conseille Sketchup, qui a l’interface la plus intuitive et la plus simplifiée. C’est très bien pour se familiariser avec le monde de la modélisation 3D. Une fois l’objet modélisé, il faudra l’exporter en fichier .STL ou .OBJ Pour télécharger des fichiers tout faits, il faudra utiliser des sites communautaires comme Thingiverse, MyMiniFactory, Cults,... Il est possible de trouver des fichiers gratuits et d’autres payants.

Etape 2 : Slicer son fichier pour son imprimante : Un Slicer est obligatoire pour transformer un “objet” 3D numérique en parcours machine. Il permet de “trancher” l’objet 3D en couches, et il définit les coordonnées de déplacement de la buse. Un slicer transforme un fichier .STL ou .OBJ en .GCODE. Si on ouvre le fichier .GCODE dans un éditeur de texte, on pourra voir les différentes coordonnées de déplacements ainsi que des codes pour piloter les résistances de chauffe par exemple. Exemple de Coordonnées dans un fichier Gcode :

G1 X113.11 Y98.641 E0.42595 G1 X114.098 Y98.959 E0.46047 G1 X114.836 Y99.239 E0.48672 G1 X115.543 Y99.592 E0.513 G1 X115.943 Y99.834 E0.52855 G1 X116.823 Y100.403 E0.56341 G1 X117.464 Y100.865 E0.58969 G1 X118.054 Y101.389 E0.61593 G1 X118.366 Y101.714 E0.63092 G1 X119.066 Y102.486 E0.66558 G1 X119.566 Y103.097 E0.69184 G1 X120.002 Y103.755 E0.71809 G1 X120.225 Y104.159 E0.73344 G1 X120.7 Y105.083 E0.76799

Afin de générer un fichier GCODE idéal pour l’imprimante, il est nécessaire de rentrer les paramètres de l’imprimante dans le Slicer pour qu’il génère le fichier adéquat. (Dimensions du plateau, type de machine, type de plastique utilisé, vitesse d’impression, etc…)

Le Slicer le plus simple pour démarrer me semble être Cura. Il est gratuit, est développé par la marque Ultimaker, et il a l’avantage d’avoir une interface simple et d’intégrer de base des paramètres pour beaucoup de machines. Donc en quelques clics seulement, il pourra générer un GCODE pour votre imprimante, sans avoir à rentrer dans des paramètres trop obscurs.

https://ultimaker.com/software/ultimaker-cura

Etape 3 : L'impression : Si tout est bien réglé et que les paramètres correspondent, normalement tout devrait bien se passer. Important : 1 - Bien choisir son filament, et vérifier que ce soit ce type de filament utilisé dans les paramètres du Slicer (en effet, les filaments n’ont pas tous la même température de chauffe/refroidissement/etc) Il est conseillé de commencer à imprimer avec du PLA (facile à imprimer) 2 - Une bonne impression passe par un bon nivelage. Le nivelage, c’est le réglage de la planéité du plateau par rapport au déplacement de la buse. Je vous laisse voir ce lien pour une bonne explication du nivelage :) https://www.youtube.com/watch?v=0tqzIsZ-Ntg

Quelle machine prendre pour démarrer dans le monde de l’impression 3D ?

Depuis 2009, l’évolution des imprimantes 3D n’a pas cessé d’évoluer, et c’est pas prêt de s’arrêter. On trouve aujourd’hui des machines fiables, simples et efficaces à moins de 200€. Voici ma sélection : 1 - la Creality Ender 3 (- de 200€ en vente flash Amazon) 2 - L’Alfawise U30 (Environ 150€ sur Gearbest, entrepot Europe) 3 - Geeetech A10 (- de 200€ en vente flash Amazon)

Rédigé par Nozzler pour Vstudio LAB

N'hésitez pas à visiter le site de Nozzler.fr Il regroupe bons plans et conseils sur tout ce qui est attrait à l'impression 3D.

Rédaction: G.L.R Relecture: P.L


Commentaires

Les commmentaires ne sont pas actifs